Les technologies du Wirtgen Group en action dans la construction de l’« autoroute de Transylvanie » A3 en Roumanie

Le projet d’infrastructure de l’A3 doit relier Bucarest à la Hongrie

L’année 2004 a marqué le début des travaux de construction de l’A3, l’« autoroute de Transylvanie », de 588 kilomètres de longueur, traversant la Roumanie et devant relier Bucarest à la frontière hongroise.

Le tracé relie Bucarest, Ploieşti, Braşov, Sighişoara, Târgu Mureş, Cluj-Napoca, Zalau et Oradea à la frontière hongroise où il rejoindra l’autoroute hongroise M4. La fin des travaux est prévue pour 2017.

Mise en œuvre des technologies du Wirtgen Group sur le tronçon Bucarest - Ploieşti

Deux différents consortiums ont été chacun chargés d’environ la moitié des travaux de construction des 62 kilomètres entre Bucarest et Ploieşti : Impressa Pizzarotti / Tirrena Scavi pour la section Bucarest – Moara Vlăsiei et Spedition UMB /Pa&Co International / Euroconstruct’98/Com-Axa pour la section Moara Vlăsiei – Ploieşti.

Spedition UMB fait partie du UMB Grup de Dorinel Umbrarescu – le « roi de l’enrobé ». En tant qu’entrepreneur général, l’entreprise a misé sur les solutions technologiques du Wirtgen Group pour toutes les étapes du chantier : fondation, stabilisation des sols, pose d’enrobé, compactage et réalisation des surfaces adjacentes en béton telles que caniveaux et bordures. Au total, ce sont 35 machines du Wirtgen Group qui ont été mises en œuvre pour la construction de l’A3, dont pas moins de 20 machines sur le dernier tronçon entre les kilomètres 48 et 62.

L’expérience de Tirschenreuth pour la couche de fondation : HCQ et Hammtronic

Six compacteurs Hamm de type 3520 ont réalisé la fondation. Ces rouleaux à vibration d’un poids de 20 tonnes se sont chargés du compactage du sol, avançant en décalé en deux groupes de trois. Les compacteurs étaient équipés, d’une part, du système HCQ de mesure du compactage permettant de contrôler le taux de compactage pendant les travaux et donnant immédiatement les informations nécessaires pour procéder aux corrections éventuelles.

D’autre part, tous les compacteurs étaient aussi munis du système de contrôle à microprocesseurs Hammtronic. Cette technologie intelligente optimise les fonctionnalités de la machine, garantissant ainsi une gestion économique des matières consommées, un résultat de compactage optimal et un maximum de sécurité. Le système Hammtronic surveille toutes les fonctions du moteur et du véhicule, en particulier l’entraînement de translation, la vibration, l’oscillation et le régime du moteur, afin d’augmenter la productivité tout en réduisant la consommation de carburant de 30 à 40 %.

Certains compacteurs équipés de cylindres VIO pouvaient même passer du mode vibration en mode oscillation pendant l’avance par simple activation d’un commutateur.

Des compacteurs Hamm 3520 équipés du système HCQ de mesure du compactage et de Hammtronic compactent la couche de fondation de l’A3.

Des compacteurs Hamm 3520 équipés du système HCQ de mesure du compactage et de Hammtronic compactent la couche de fondation de l’A3.

La fiabilité, une condition essentielle pour la stabilisation des sols

La stabilisation des sols a été effectuée in situ par un atelier de machines constitué d’un épandeur de liant SW 16 TA, d’un recycleur Wirtgen WR 2500 S et d’un compacteur Hamm 3518 d’un poids ¬en marche de 18 tonnes. L’épandeur de liant a tout d’abord répandu le liant avec la composition et la quantité exacte déterminées lors des essais réalisés sur les éprouvettes de sol.

Ensuite, le Wirtgen WR 2500 S a malaxé le sol avec le liant, ainsi qu’avec le ciment et l’eau provenant d’un camion citerne lui étant raccordé, de façon à obtenir un mélange homogène et portant. L’incorporation des liants permet de réduire la teneur en eau du sol et donc d’augmenter nettement l’aptitude à la pose et au compactage, ainsi que la portance.

Selon les conditions rencontrées sur le chantier, l’atelier de machines peut stabiliser les sols en ajoutant entre 2 et 5 % de liant sur une largeur de 2,5 m et à une profondeur maximum de 50 cm, tout en avançant à une vitesse de 25 m/min. Particularité du Wirtgen WR 2500 S, le rotor de fraisage et de malaxage n’offre pas seulement quatre vitesses de taille, mais il peut fraiser aussi bien dans le sens de la marche que dans le sens inverse, sans aucune transformation, ce qui permet un contrôle précis du concassage du matériau final.

Le sol ainsi préparé a été ensuite précompacté en deux à trois passages pour être enfin compacté par un compacteur Hamm 3518 à oscillation équipé du système HCQ de contrôle du compactage.

Effectuée in situ avec un atelier de machines constitué d’un épandeur de liant SW 16 TA, d’un recycleur Wirtgen WR 2500 S et d’un compacteur Hamm 3518, la stabilisation du sol garantit l’obtention de la portance élevée requise.

Effectuée in situ avec un atelier de machines constitué d’un épandeur de liant SW 16 TA, d’un recycleur Wirtgen WR 2500 S et d’un compacteur Hamm 3518, la stabilisation du sol garantit l’obtention de la portance élevée requise.

La solution pour une pose d’enrobé optimale : le finisseur Vögele équipé du système NIVELTRONIC Plus et du Big-MultiPlex-Ski

Pour la pose d’enrobé, l’entreprise UMB Spedition a utilisé deux finisseurs Vögele : un finisseur Vögele Super 1900-2 combiné à table AB 600-2 TV (largeur de travail de 7,5 m) et un finisseur Vögele Super 2100-2 équipé de la même table, celle-ci étant toutefois portée à une largeur maximum de 9 mètres.

L’égalisation de la première couche d’enrobé a été effectuée à l’aide de Niveltronic Plus de Vögele. Ce système de nivellement automatique permet de réguler précisément la hauteur de pose sur toute la distance par palpage d’une hauteur de référence déterminée de façon à atteindre la hauteur de consigne requise – indépendamment du niveau du sol support.

Un Big-MultiPlex-Ski a été mis en œuvre pour la réalisation des autres couches. Le palpage virtuel à l’aide de trois palpeurs ultrasons a rendu superflue la mise en place de fils de guidage, ce qui permet d’éviter tant le déplacement des fils que les problèmes liés au mauvais choix de l’emplacement.

La solution pour une pose d’enrobé optimale : le finisseur Vögele équipé de NIVELTRONIC Plus et du Big-MultiPlex-Ski garantit une parfaite planéité.

La solution pour une pose d’enrobé optimale : le finisseur Vögele équipé de NIVELTRONIC Plus et du Big-MultiPlex-Ski garantit une parfaite planéité.

Les compacteurs Hamm, garants de la qualité du compactage final

Plusieurs compacteurs sur pneus Hamm GRW 15 (poids en marche de 12 tonnes, poids maximum de 24 tonnes) et des compacteurs tandem à oscillation DV 90 VV d’un poids en marche de 9,6 tonnes se sont chargés du compactage final (partant de la valeur minimum de 85 % pour arriver finalement à 98 %).

Le GRW 15 était équipé, outre les équipements standard, de tabliers isothermes et d’un système de chauffage des pneus destinés entre autres à éviter que le bitume ne colle.

Le compacteur à oscillation DV 90 VV doté de l’intelligent système de gestion Hammtronic se distingue par son système de régulation électronique adaptant la vitesse et la fréquence d’oscillation en continu à la surface devant être compactée. En outre, il dispose d’un poste de conduite panoramique dont le siège et le poste de commande peuvent pivoter automatiquement de 360°, de sorte que le conducteur est toujours assis dans le sens de l’avance.

Deux DV 90 VV avançant en décalé ont permis d’augmenter la largeur de la superficie pouvant être compactée en un seul passage de 1 680 mm à 2 990 mm.

La SP 250, engin polyvalent de Wirtgen pour la pose de béton

Pour l’exécution des travaux de béton adjacents (canalisations, caniveaux, bordures), UMB Spedition a opté pour un engin polyvalent du Wirtgen Group – la machine à coffrage glissant Wirtgen SP 250, avec ses multiples configurations et sa souplesse d’utilisation qui la rendent adaptée à tous types de chantiers. Cette machine à coffrage glissant peut être utilisée avec quatre ou trois trains à chenilles, aussi bien pour la pose en déporté que sous la machine, et dispose de nombreux coffrages de taille fixe ou variable.

Pour les travaux en question, la société UMB Spedition avait choisi une configuration de machine permettant à la SP 250 de poser aussi bien la sous-couche en sable que la couche de béton selon le profil voulu. Cette configuration a donc contribué à accroître la productivité et à réaliser un profil de canalisation d’excellente qualité.

Pour la pose des caniveaux dans le terre-plein central de l’autoroute et sur les rampes des ponts, UMB Spedition a utilisé la fraiseuse sur roues Wirtgen W 100 F à chargement avant et largeur de fraisage d’1 m pour enlever une canalisation de 300 mm de profondeur sur une largeur de 1 000 m. La SP 250 a ensuite repris le relai pour la réalisation des caniveaux, posant tout d’abord une sous-couche en sable qu’elle a ensuite recouverte d’une couche de béton.

Lorsque l’A3 sera terminée, les usagers pourront circuler sur cette nouvelle autoroute à deux voies à une vitesse limitée à 100 km/h.

EN FR ES PT