Succès des technologies Wirtgen sur l’Interstate 81 – le chantier se voit décerner le prix nord-américain 2012 du recyclage à froid

« Le procédé du recyclage à froid pourrait bien être en passe de révolutionner la réfection de nos routes les plus anciennes, en Virginie comme à l’échelle du pays. » C’est par ces mots que Robert F. McDonnell, le gouverneur de Virginie, a exprimé son enthousiasme à la fin des travaux de réfection de l’Interstate 81. Envisageant les perspectives d’avenir, il ajoute : « Nous avons l’intention d’utiliser cette méthode dans notre État partout où elle nous semblera appropriée afin de réaliser des économies d’argent et de ressources lors de la réfection de nos routes usagées. »

Le recycleur à froid WR 2400 de Wirtgen a stabilisé l’assise sur 30 cm avec du liant répandu au préalable.

Le recycleur à froid WR 2400 de Wirtgen a stabilisé l’assise sur 30 cm avec du liant répandu au préalable.

L’avis du gouverneur est également partagé par le « Roads & Bridges Magazine » et l’ « Asphalt Recycling & Reclaiming Association » (ARRA), qui ont remis cette année au projet et à l’autorité de construction compétente – le Virginia Department of Transportation (VDOT) – le prix nord-américain 2012 du recyclage dans la catégorie « recyclage à froid in situ ». Ce prix distingue les meilleurs chantiers de recyclage et de pose d’enrobé d’Amérique du Nord. Les gagnants sont sélectionnés en fonction de critères tels que la quantité de recyclés, les économies réalisées ainsi que les défis posés par le projet.

Le recyclage à froid – la technologie de pointe de la réfection des structures routières

L’Interstate 81 est l’un des plus importants axes nord-sud de l’est des États-Unis. Traversant l’État de Virginie, il se compose de deux voies par sens de circulation. L’augmentation du trafic routier et la circulation de poids lourds de plusieurs tonnes ont endommagé la chaussée, qui présente désormais des fissures, des ornières, des enfoncements ainsi que certaines parties rapiécées. Les années précédentes, le VDOT a encore pu maintenir la circulation grâce à de complexes travaux d’amélioration superficielle. Mais au printemps 2011, les dommages structurels et les déficiences de portance constatés sur la voie de droite empruntée par les poids lourds ont rendu nécessaire la réfection complète d’un tronçon de 6 km à proximité de Staunton. Pour la réfection de la voie de gauche réservée aux voitures et donc moins sollicitée, on a opté pour le procédé de recyclage à froid sur une profondeur de 12 cm. Cet ambitieux projet n’englobe pas moins de trois méthodes différentes de recyclage – ce qui est inédit à ce jour pour la réfection d’une Interstate aux États-Unis. C’est ce qui a poussé le VDOT à miser sur les puissants recycleurs à froid, fraiseuses à froid et mélangeur mobile pour recyclage à froid de Wirtgen, ainsi que sur une flotte de compacteurs Hamm.

Le 3800 CR a préparé l’assise par adjonction de mousse de bitume, en une seule opération

Le 3800 CR a préparé l’assise par adjonction de mousse de bitume, en une seule opération

La réfection : efficace, moderne et ménageant les ressources

Lors de la réfection de la voie pour poids lourds, le gabarit compact des machines du Wirtgen a considérablement limité les entraves à la circulation : les véhicules ont pu passer sur la voie de gauche longeant le chantier et le trafic a pu être maintenu. Les grandes fraiseuses W 210 et W 2100 ont enlevé tout l’enrobé en une seule opération sur 25 cm de profondeur. Spécialement développé par Wirtgen pour ses fraiseuses à froid, le système de nivellement LEVEL PRO a énormément facilité cette opération en respectant parfaitement la profondeur de fraisage définie. C’est sans aucune interruption que les camions ont transporté le fraisat destiné à être recyclé dans le mélangeur mobile KMA 220. Un recycleur à froid WR 2400 de Wirtgen offrant une largeur de travail de 2,40 m a été mis en œuvre pour les travaux de stabilisation du sol afin de donner à l’assise la portance requise. Parallèlement, le mélangeur se chargeait du recyclage « in situ » de la totalité de l’enrobé fraisé. De conception mobile, il a pu être installé à proximité directe du chantier, ce qui a permis de réduire les trajets des camions, la consommation de carburant, les émissions de CO2 et donc, le coût total des travaux. Des finisseurs ont ensuite remis le matériau en place en posant sur la couche stabilisée une couche de 20 cm d’épaisseur qui a ensuite été compactée par des compacteurs tandem avec un maximum d’efficacité. Pour finir, une couche d’enrobé de 5 cm a été posée

Placé à proximité du chantier, le puissant mélangeur mobile pour recyclage à froid KMA 220 a produit un enrobé à froid d’excellente qualité

Placé à proximité du chantier, le puissant mélangeur mobile pour recyclage à froid KMA 220 a produit un enrobé à froid d’excellente qualité

Puis, sans plus attendre, les travaux se sont poursuivis par la réfection de la voie de gauche. Celle-ci étant principalement sollicitée par des voitures, il n’était pas nécessaire de prendre des mesures de réfection aussi profondes. Pour commencer, la W 2100 a enlevé la couche de roulement, avec une pente de 2 %, sur 5 cm d’épaisseur. Après le répandage préalable de 1 % de ciment pur, le recycleur à froid 3800 CR de Wirtgen équipé d’un groupe de pose intégré de 3,8 m de largeur est entré en scène pour effectuer le recyclage « in situ ». Le principal avantage de ce procédé est qu’il rend superflu le transport du fraisat et donc celui du mélange recyclé devant être remis en place. En une seule opération, le recycleur à froid a fraisé et concassé la couche d’enrobé endommagée de 12 cm d’épaisseur, tandis que son rotor de fraisage et de malaxage incorporait la mousse de bitume, le ciment et l’eau. Ensuite, le 3800 CR a posé le mélange recyclé à l’aide d’une table de pose VÖGELE rapportée et l’a précompacté, le compactage final étant confié à des compacteurs tandem et sur pneus de Hamm. La pose d’une couche d’enrobé sur la couche de base recyclée est venue clore les travaux de réfection.

Des compacteurs tandem et sur pneus Hamm ont effectué un compactage rapide et fiable de la voie de gauche réalisée « in situ ».

Des compacteurs tandem et sur pneus Hamm ont effectué un compactage rapide et fiable de la voie de gauche réalisée « in situ ».

La technologie Wirtgen fait la différence – le VDOT a déjà un autre projet en vue

Les technologies modernes de recyclage à froid de Wirtgen ont été tout simplement la clé de la réussite pour ces travaux exemplaires. La circulation sur l’I-81a pu en effet reprendre après un chantier de courte durée – et ce, sur deux voies présentant chacune la portance idéale pour garantir une grande longévité de la chaussée, et réalisées qui plus est en toute rentabilité, en ménageant les ressources et dans le respect de l’environnement, comme le souligne Greg Whirley, commissaire au VDOT : « Les économies réalisées dans le cadre du projet de l’I-81 dépassent les simples facteurs de temps, d’argent et de matériau. Les transports moins nombreux du matériau usagé et recyclé ont permis d’économiser du carburant, et la sécurité des usagers et des ouvriers du chantier a pu être améliorée grâce au trafic resté relativement fluide. En outre, le tronçon rénové est plus portant, depuis la première couche de base jusqu’à la couche de roulement finale. La chaussée est plus durable et la nécessité d’entreprendre de tels travaux de réfection s’en trouve repoussée à de nombreuses années.

Conséquence : « Le VDOT prévoit déjà d’utiliser le procédé de recyclage à froid cette saison pour rénover un tronçon de la US 17 dans le comté d’Isle of Wight à Hampton Roads », explique le gouverneur McDonnell.

EN FR ES PT