Machine à coffrage glissant Wirtgen SP 94i aux États-Unis: Une piste d’aéroport à la planéité parfaite

La nouvelle machine à coffrage glissant WIRTGEN SP 94i convainc lors de la réfection complète d’une piste d’aéroport dans le Missouri, aux États-Unis.

Avec plus de 30 000 décollages et atterrissages par an, le Jefferson City Memorial Airport (JEF) est l’un des aéroports les plus fréquentés de l’État du Missouri. Chaque jour, des milliers de passagers l’empruntent pour se rendre sur leur lieu de travail, au service du gouvernement ou du parlement, dans la capitale au bord du Missouri. Les travaux de réfection complète d’une piste d’environ 1 800 m de longueur ont commencé fin avril 2015. Il s’agissait d’une première pour l’une des premières machines à coffrage glissant livrées de type SP 94i.

« La planéité obtenue avec la SP 94i est exceptionnelle. Cela tient aux caractéristiques technologiques innovantes de cette nouvelle machine à coffrage glissant. La pose uniforme du béton par la lame de répartition ainsi que le coffrage de la piste via un moule équipé d’une plaque anti-usure jouent ici un rôle majeur. » Adam Carroll, chef de département, Lehman Construction Company

« La planéité obtenue avec la SP 94i est exceptionnelle. Cela tient aux caractéristiques technologiques innovantes de cette nouvelle machine à coffrage glissant. La pose uniforme du béton par la lame de répartition ainsi que le coffrage de la piste via un moule équipé d’une plaque anti-usure jouent ici un rôle majeur. » Adam Carroll, chef de département, Lehman Construction Company

Un travail de précision après seulement deux jours de préparation

Le propriétaire de la machine à coffrage glissant, la société Lehman Construction Company, a commencé les travaux immédiatement après les deux jours nécessaires pour préparer la machine. La couche de béton de 25 cm d’épaisseur a été posée sur une couche de base préparée, également de 25 cm d’épaisseur. Hormis les goujons espacés de 45 cm dans le sens transversal et de 3,8 m dans le sens longitudinal, la bande ne dispose pas d’une armature continue. En tout, environ 20 000 m³ de béton ont été posés sur la piste de 1,8 km de longueur et de 30 m de largeur.

Les machines à coffrage glissant Inset comme la SP 94i sont idéales pour la réalisation économique de revêtements en béton sur de grandes superficies, sur les autoroutes ou les pistes d’aéroports fortement sollicitées.

Les machines à coffrage glissant Inset comme la SP 94i sont idéales pour la réalisation économique de revêtements en béton sur de grandes superficies, sur les autoroutes ou les pistes d’aéroports fortement sollicitées.

« La tolérance maximum admissible pour la planéité de la surface était de 7,0 pouces par mile (18 cm sur 1,61 km) », explique Tim Nash, Director Concrete Products WIRTGEN, WIRTGEN AMERICA. «Depuis que nous mettons en œuvre cette machine, nous n’avons encore enregistré aucun écart supérieur à 1,0 pouce/mile (2,54 cm sur 1,61 km). La plupart du temps, la valeur mesurée était même de 0,0 pouce. »

Lehman a atteint cette planéité élevée pratiquement sans modifier les réglages usine, et donc sans devoir procéder à d’importants ajustements sur le chantier. La machine s’est également distinguée en termes de productivité : chaque jour, la SP 94i a posé du béton sur une superficie allant jusqu’à 750 m de longueur sur 7,5 m de largeur. En raison des températures élevées supérieures à 30 °C, la pose s’est essentiellement déroulée de nuit.

Bords de 90°

L’administration a également posé des exigences très strictes concernant les bords de la piste, qui devaient présenter un angle d’exactement 90°. « Les représentants chargés du contrôle du respect des règles de construction nous ont confirmé n’avoir encore jamais vu de bords si précis », explique Tim Nash. « Un bord en béton vertical est décisif pour la pose de la bande suivante », confirme également John Gibson, ingénieur de contrôle chez Burns & McDonnell, le bureau d’experts en construction responsable du projet. « Et cette machine permet de réaliser des bords d’excellente qualité. »

Commande de machine : toute dernière génération, reconnaissance automatique de la configuration de la machine, réglage optimal des paramètres de la machine.

Commande de machine : toute dernière génération, reconnaissance automatique de la configuration de la machine, réglage optimal des paramètres de la machine.

Un expert en construction impressionné par la qualité

La SP 94i l’a convaincu sur toute la ligne : « Le poids de la machine et la conception bien étudiée assurent une surface remarquable. La qualité fait pratiquement déjà partie de la machine, ce dont témoignent tous les petits détails qu’elle présente. Et le résultat est réellement impressionnant. »

L’administration a également posé des exigences très strictes concernant les bords de la piste, qui devaient présenter un angle d’exactement 90°.

L’administration a également posé des exigences très strictes concernant les bords de la piste, qui devaient présenter un angle d’exactement 90°.

Investir dans la technologie leader s’avère payant

En achetant la nouvelle machine à coffrage glissant WIRTGEN SP 94i, Lehman a pris la meilleure décision possible. Kenny Lehman, propriétaire et membre du comité de direction de Lehman Construction Company, s’exprime en ces termes : « Nous voulions essayer quelque chose de nouveau, car j’avais entendu dire que l’on pouvait obtenir avec cette machine une surface plus lisse qu’avec des machines de marques concurrentes. Cette SP 94i nous a même permis de dépasser nos attentes en termes de planéité. » La préparation de la machine sur le chantier – par exemple le positionnement et la mise à zéro du train de roulement et des bras pivotants – est rapide et simple avec la SP 94i. « Les trains de chenilles fonctionnent très bien et le temps d’installation des palpeurs est court. Tous les réglages se font très rapidement », explique Kenny Lehman.

Sur le chantier de Jefferson City, les goujons ont été placés au préalable sur une cage d’armature et la machine à coffrage glissant a ensuite posé le béton. Mais la SP 94i permet également de poser des goujons et des barres de liaison longitudinales en une seule opération pendant la pose de béton. Intégrée dans le châssis de la machine, la goujonneuse (DBI) insère les goujons selon l’épaisseur de la couche afin d’assurer la mise à niveau des dalles adjacentes.

Sur le chantier de Jefferson City, les goujons ont été placés au préalable sur une cage d’armature et la machine à coffrage glissant a ensuite posé le béton. Mais la SP 94i permet également de poser des goujons et des barres de liaison longitudinales en une seule opération pendant la pose de béton. Intégrée dans le châssis de la machine, la goujonneuse (DBI) insère les goujons selon l’épaisseur de la couche afin d’assurer la mise à niveau des dalles adjacentes.

Une compétitivité accrue avec la SP 94i

« Nos projets présentent souvent des spécifications très strictes, et donc tout doit fonctionner au diapason », poursuit le propriétaire. « Cette machine va nous permettre d’être plus compétitifs. Avec la SP 94i, nous pourrons plus facilement satisfaire aux exigences requises pour les autoroutes. Cette machine à coffrage glissant nous a vraiment apporté toute satisfaction. » Le premier chantier a déjà été une réussite – avec une piste d’aéroport d’une qualité exceptionnelle. Ce que pourront désormais constater les pilotes qui décolleront et atterriront sur l’aéroport Jefferson City Memorial Airport.

Introduites automatiquement, les barres de liaison longitudinales empêchent que les bandes de la piste ne s’écartent les unes des autres.

Introduites automatiquement, les barres de liaison longitudinales empêchent que les bandes de la piste ne s’écartent les unes des autres.

EN FR ES PT