La technologie de recyclage à froid – les solutions modernes de Wirtgen

La demande de technologies ménageant les ressources a fortement augmenté ces derniers temps. Dans le domaine de la construction routière, le procédé de recyclage à froid a fait ses preuves dans le monde entier. Avec 10 machines et matériels, le leader du marché Wirtgen est toujours en mesure de fournir l’équipement adapté – depuis les recycleurs à froid mobiles sur roues et sur chenilles jusqu’aux équipements supplémentaires tels que le nouveau compacteur de laboratoire WLV 1, en passant par le mélangeur mobile pour recyclage à froid KMA 220i. Au salon Conexpo-Con/Agg 2017 à Las Vegas, Wirtgen présentera le 3800 CR, recycleur à froid mobile sur chenilles.

Les routes soumises en permanence à des sollicitations élevées présentent souvent des dommages dans l’assise. Pour les éliminer, il faut rénover toute la structure du corps de chaussée. Le matériau enlevé étant récupéré dans sa totalité et soumis à un traitement économique, le recyclage à froid s’avère être une méthode à la fois respectueuse de l’environnement et rentable. Pionnier de la technologie du recyclage à froid, Wirtgen a apporté une contribution déterminante à l’avancée du procédé de recyclage à froid durant les 30 dernières années et continué sans relâche à développer sa gamme de produits dans ce domaine.

Le recyclage à froid in situ

Les recycleurs à froid mobiles sur roues de la série WR

Avec les modèles WR 200i, WR 200 XLi, WR 240i et WR 250, Wirtgen propose trois modèles de recycleurs mobiles sur roues. Équipés d’un puissant rotor de fraisage et de malaxage et d’un système d’injection ultramoderne, ils enlèvent les structures de chaussées en enrobé, les concassent, y injectent du liant et de l’eau selon un dosage précis et mélangent le tout en une seule opération.

Le revêtement de chaussée à rénover ainsi que l’ensemble de la couche de base sont recyclés à 100 pour cent. Une fois le matériau à recycler traité in situ par le Wirtgen WR, il est aplani par une niveleuse et compacté par un compacteur. Enfin, un finisseur pose la nouvelle couche d’enrobé.

Le revêtement de chaussée à rénover ainsi que l’ensemble de la couche de base sont recyclés à 100 pour cent. Une fois le matériau à recycler traité in situ par le Wirtgen WR, il est aplani par une niveleuse et compacté par un compacteur. Enfin, un finisseur pose la nouvelle couche d’enrobé.

Les recycleurs à froid mobiles sur chenilles et un nouveau procédé

Avec les recycleurs à froid 2200 CR et 3800 CR, la gamme compte également deux engins montés sur chenilles offrant des largeurs de travail de 2,2 m (7’ 3) et 3,8 m (12’ 6). À l’instar des modèles de la série WR, ils recyclent les chaussées en enrobé sur place (in situ), mais ils peuvent aussi tous deux être équipés d’une table de pose Vögele intégrée à largeur variable en continu avec dameur et vis de répartition afin d’assurer le compactage préalable de l’enrobé fraîchement recyclé, selon le profil et l’épaisseur voulus.

Le Wirtgen 3800 CR recycle des bandes de chaussée de 3,8 m de largeur (12’ 6) sans raccords en un seul passage. Les couches d’enrobé endommagées sont transformées in situ par le puissant recycleur à froid par adjonction de liants, rapidement et en toute rentabilité. Cela donne des couches de base précompactées d’excellente qualité – et minimise les entraves à la circulation.

Le Wirtgen 3800 CR recycle des bandes de chaussée de 3,8 m de largeur (12’ 6) sans raccords en un seul passage. Les couches d’enrobé endommagées sont transformées in situ par le puissant recycleur à froid par adjonction de liants, rapidement et en toute rentabilité. Cela donne des couches de base précompactées d’excellente qualité – et minimise les entraves à la circulation.

Les deux modèles maîtrisent aussi bien le recyclage selon le procédé traditionnel « upcut » (sens inverse de l’avance) que le recyclage selon le procédé « downcut » (sens de l’avance) développé par Wirtgen dans le cadre de l’optimisation du procédé de recyclage à froid. Dans ce dernier cas, le matériau est directement transféré par chargement arrière dans un finisseur de routes pour être posé et compacté dans la foulée. Des compacteurs sont ensuite chargés du compactage final. Le procédé « downcut » permet d’influencer précisément la granulométrie pour le traitement du matériau – et notamment de routes en enrobé très anciennes et friables.

Les équipements supplémentaires Wirtgen améliorent la qualité des travaux de pose

Si l’on veut déterminer à l’avance à l’avance la qualité des résultats de pose, il est nécessaire d’analyser le corps de chaussée dans son ensemble et d’effectuer un essai complet d’aptitude de l’enrobé. Pour ce faire, Wirtgen dispose d’une série d’équipements spécialement développés à cet effet, qui permettent une simulation en vraie grandeur du processus de recyclage à froid dans un laboratoire de chantier.

Le compacteur de laboratoire WLV 1

Wirtgen a développé le nouveau compacteur de laboratoire WLV 1 afin de réaliser en laboratoire des éprouvettes d’enrobé recyclé. Spécialement conçu pour les applications de recyclage à froid, ce procédé de compactage permet de réaliser de grandes éprouvettes de 150 mm x 300 mm (6 x 12), destinées aux essais triaxiaux.

Le Wirtgen 3800 CR recycle des bandes de chaussée de 3,8 m de largeur (12’ 6) sans raccords en un seul passage. Les couches d’enrobé endommagées sont transformées in situ par le puissant recycleur à froid par adjonction de liants, rapidement et en toute rentabilité. Cela donne des couches de base précompactées d’excellente qualité – et minimise les entraves à la circulation.

Le Wirtgen WLV 1 a été spécialement conçu pour le procédé de compactage d’enrobé recyclé à froid. Les éprouvettes réalisées avec le compacteur de laboratoire permettent de déterminer la composition idéale de l’enrobé ainsi que les principales propriétés du matériau.

Il est également possible de réaliser de plus petites éprouvettes de 150 mm x 95 mm (6 x 3,74). Ces dernières permettent de mesurer la résistance au cisaillement de l’enrobé recyclé. À partir de ces éprouvettes, un système de contrôle intégré au WLV 1 détermine des valeurs qui permettront de déduire les propriétés du matériau requises pour le dimensionnement du corps de chaussée.

Laboratoire pour mousse de bitume WLB 10 S

La mousse de bitume est de plus en plus utilisée dans le cadre du recyclage à froid économique. Le laboratoire mobile WLB 10 S permet d’effectuer des analyses préalables afin de définir exactement en laboratoire la qualité de la mousse de bitume avant même le début des travaux. Grâce à sa grande simplicité d’utilisation, il est possible de modifier rapidement certains paramètres tels que la quantité d’eau, la pression et la température.

Malaxeur de laboratoire à mélange forcé à deux arbres WLM 30

En utilisant également le puissant malaxeur à mélange forcé à deux arbres WLM 30, il est possible de déterminer la composition idéale de l’enrobé. Par grosses charges de 30 kg (66 lb), le puissant malaxeur produit des éprouvettes homogènes avec adjonction de chaux, de ciment, d’émulsion de bitume ou de mousse de bitume. Lorsqu’il est associé au laboratoire pour mousse de bitume WLB 10 S, la mousse de bitume est directement incorporée au processus d’enrobage en cours.

Le recyclage à froid in plant

Le mélangeur pour recyclage à froid Wirtgen KMA 220i

Conçu comme engin mobile, le KMA 220i permet un montage simple et une production d’enrobé performante à proximité du chantier. L’enrobé fraisé est réutilisé ou recyclé à 100 %. La centrale d’enrobage est respectueuse de l’environnement à tous les niveaux : les matériaux de départ destinés à la production de l’enrobé ne doivent être ni séchés, ni chauffés, ce qui représente une économie considérable en termes d’énergie et de coûts. Les trajets des camions entre le lieu de production de l’enrobé et le chantier, qui prennent beaucoup de temps, sont ici réduits à un minimum, ce qui a une incidence très positive sur les coûts de carburant et contribue à une réduction considérable des émissions de CO2.

EN FR ES PT